31 mai 2006

Starmania

    Hier soir, poste de secours au théâtre de Villefranche. Rendez-vous un peu avant 20 heures.
Pas moyen d'entrer dans de fichu théâtre. Une horde de collégiens en habits de cosmonautes vont et viennent tandis qu'une masse de parents s'agglutinent devant les portes.

    20h, les portes s'ouvrent enfin me laissant me faufiler. Mes collègues sont déjà arrivées. Se seraient-elles téléportées?
Ce soir, nous sommes 4 et que des femmes. Notre "poste" se situe dans les coulisses. Poste, un bien grand mot. Une table, c'est tout.
    Je connais déjà une des filles, qui était présente lors du concert, mais les deux autres ont juste entendu parler de moi. Je me présente donc. "T'es pompier?" me demande immédiatement la plus âgée d'entre nous (autour de 60 ans). Bah non. Cela à l'air de la surprendre et elle me dit que je devrais. Comme mon père d'ailleurs.
    Nous partons rapidement reconnaître les lieux après nous être équipées de talkie-walkies avec oreillette et de lampe de poche. Mon neurone du sens de l'orientation est au bord de l'auto combustion mais je me surprends à schématiser le plan du théâtre dans ma tête. Retour au poste. Chacune à notre tour, nous irons nous poster de l'autre côté de la scène ou bien faire une ronde dans le public. Entre la chaleur des spots, l'émotion et l'anorexie latente des collégiennes, nous pourrions bien avoir du boulot.

    Une heure cinquante, trois cookies et cinq cerises plus tard, le concert est terminé. Nous avons assisté à Starmania sans Balavoine et sans incident. Même pas un petit malaise, rien. Les collégiennes ne sont plus ce qu'elles étaient. Je rigole, bien sûr. Pendant près de deux heures, j'aurais eu le temps de réviser mon AFPS dans ma tête, de chercher une date de disponibilité pour passer le CFAPSE en 2007 (je suis une femme over-bookée!), toujours dans ma tête, et de me demander pourquoi je n'ai jamais pensé à rentrer chez les secouristes ou chez les pompiers auparavant.

    Remballage du matos, désinfection des oreillettes, au revoir et à bientôt.

    Ma prochaine mission: une course de côte dans le Beaujolais. Les bénévoles seront surtout des hommes cette fois-ci. Il me reste 3 semaines pour réviser ma mécanique et mon foot.

Posté par secouriste69100 à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Starmania

Nouveau commentaire